ZOO

Vie de Mizuki

Finie / 3 tomes

Auteur(s) : Shigeru Mizuki

  • Presse
    4.5
    1 critique
  • Libraires
    0 critique
  • Lecteurs
    5.0
    3 critiques

Le résumé de la série

Lorsqu'un artiste hors du commun se lance dans son autobiographie, il faut s'attendre à une épopée exceptionnelle. Dans ce roman-fleuve en trois volumes, Shigeru Mizuki conte son histoire, inévitablement liée à l'Histoire du Japon et de son art le plus populaire : le manga.

Le premier volume de la trilogie, sous-titré L'enfant, prend source au tout commencement, c'est-à-dire à la naissance de Shigeru, narrée par le mankaga de presque quatre-vingt ans, un âge où l’on s’attend à voir surgir la mort d’un jour à l’autre.

D'emblée, l'auteur annonce la couleur, le lecteur attentif retrouvera dans Vie de Mizuki quelques pages déjà parues dans d'autres volumes, mais c'est là la seule et unique autobiographie de Shigeru Mizuki. Pour notre plus grand plaisir.

Le succès sans commune mesure de la bande dessinée au Japon, son enracinement au plus profond de la société et ses thèmes de prédilection, s’expliquent une fois placé en regard de l’histoire de l’Ère Showa. Et à juste titre, la biographie des pionniers du manga témoignent tout autant de la naissance d’un art que de l’une des périodes les plus complexes de l’histoire du Japon.

La vie de Shigeru Mizuki rappelle qu’en un peu plus d’un siècle, cet archipel uniquement constitué de villages de pécheurs mue en l’une des plus grande puissance industrielle du monde. Qu’entretemps, un élan de modernité et de nationalisme emporte ses hommes vers la guerre, puis rapatrie les survivants sur une terre sous occupation, en perte d’identité, en marche d’industrialisation forcée, démunie de son armée et de son besoin de produire de l’énergie.

Cette société qui n’aurait plus besoin de se défendre ni de se nourrir allait accoucher d’une forme d’expression naturellement enfantine, mais d’une richesse indéniable : le manga.

Shigeru Mizuki, plus que tout autre, incarne cette magnifique transformation de l’Histoire en réaction artistique : celle d’un homme qui perd un bras au combat et rentre au pays raconter les aventures d’un héros escroqué de son oeil.

Les albums

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants