ZOO

François Boucq illustre le procès du Carlton

L’affaire dite « du Carlton » impliquant un réseau de prostitution auquel serait mêlée Dominique Strauss-Khan présente tous les ressorts d’une histoire sordide qu’on pourrait croire tirée d’une bande dessinée.

© François Boucq/Le Monde

C’est sans doute une des raisons pour laquelle la journaliste du Monde Pascale Robert Diard a fait appel à l’auteur de BD François Boucq. Ils couvrent ensemble les audiences du procès qui se déroule jusqu’au 20 février à Lille, ville de François Boucq.

Le style de l’auteur de Little Tulip, mêlant réalisme et figures grotesques, est parfaitement adapté pour illustrer les témoignages poignants, honteux ou tout simplement ignobles selon les protagonistes. Alors que les prévenus se succèdent à la barre, les dessins s’enchaînent comme autant d’instantanés. A son portrait, Dominique Strauss-Khan répondra sobrement « Il est drôlement bossu, ce bonhomme. »

Les dessins de François Boucq, comme les comptes-rendus d’audience, sont consultable sur le blog « Chroniques judiciaires » du Monde.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants

Commentaires (1)

Abonné au Monde, j'ai suivi les dessins de Boucq. Magnifique, cela apporte un plus que les photos n'arrivent pas à apporter.

Posté le 02/03/2015 à 15h15