ZOO

Le dessinateur humoristique Piem est décédé

Piem, l’un des plus grands dessinateurs humoristiques français, est mort ce jeudi 12 novembre. Le neuvième art dit au revoir à l’une de ses inspirations mais admirera toujours ses dessins d’une grande espièglerie mais également d’une immense tendresse.


Piem et ses deux accessoires phares: une feuille de dessin et sa fameuse pipe...

Piem et ses deux accessoires phares: une feuille de dessin et sa fameuse pipe...
MIGNOT / AFP



Piem est mort le jour de son 97ème anniversaire. Né le 12 novembre 1923 à Saint-Etienne, Piem a eu une vie bien remplie. De son véritable nom, Pierre de Barrigue de Montvallon, l’artiste aura régalé la galerie française pendant des années par ses dessins humoristiques. La Croix, Le Figaro, Le Point… Il a offert ses talents aux plus grands journaux.
Mais ce qui le fera connaître du grand public est sa participation à l’émission à succès, le «Petit Rapporteur».



Le Beaujolais nouveau selon Piem dans le "Petit Rapporteur" en 1975
Archives Ina

L’émission avait une devise: « Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur. ». Tout est dit. Audacieuse et culottée, l’émission était diffusé chaque dimanche en direct entre janvier 1975 et juin 1976. L’un des moments les plus attendus de l’émission était « la petite semaine de Piem ». Sous les yeux ébahis et amusés des téléspectateurs, Piem réalisait des revue de presse dessinée d’une grande rapidité et surtout, créativité.

Il était à l’aise face à la caméra. Sûrement grâce à son expérience dans les cabarets parisiens durant les années 1960. Il foula les planches aux côtés des célèbres Juliette Gréco et de Fernand Raynaud. Qui de mieux pour apprendre l’art de la scène?


Sa fameuse série Les Mordus dese moque avec bienveillance des adeptes du tennis, du foot, du ski, de l’automobile… Publié de 1984 à 1988, elle continuera de nous faire rire éternellement.


Couverture des numéros les plus emblématiques de sa série Les mordus de...



Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants