ZOO

Journée mondiale de Tintin: Haddock célèbre ses 80 ans

Ce dimanche 10 janvier est la journée mondiale de Tintin. En 2021, elle ne sera pas dédiée qu’au reporter, mais à son acolyte marin de toujours, le capitaine Haddock, qui fête ses 80 ans. Retour sur le personnage préféré d'Hergé, adulé par les lecteurs des Aventures de Tintin.

Rien ne prédestinait Archibald Haddock, capitaine de la marine marchande, à devenir le personnage préféré des lecteurs de Tintin. Il fait première apparition dans Le Crabe aux pinces d’or, le 9 mai 1941, le neuvième album des Aventures du reporter imaginé par Hergé. Dans la version couleur de l'album, parue en 1944, on découvre le capitaine dans la case 8 de la page 23.



Pour sa première apparition dans les aventures de Tintin, le capitaine était complètement soûl

Pour sa première apparition dans Tintin, le capitaine était complètement saoul
© Casterman


Son caractère et son visage restent encore imprécis. Aucun trait ne le distingue a priori des nombreux personnages secondaires que Tintin a déjà croisés sans qu’ils prennent pour autant une place déterminante à ses côtés. Ses réactions excessives, ses maladresses, sa naïveté, son courage et sa générosité vont faire de lui l’un des personnages les plus connus de la bande dessinée.

Haddock va partager pas moins de 15 aventures au côté de Tintin, entraîné du Pérou au Tibet et de la Syldavie à la Lune. Descendant du Chevalier François de Hadoque et propriétaire du château de Moulinsart, le capitaine est, selon Hergé, un « homme d’humeurs, bonnes ou mauvaises ». Le capitaine Haddock, c’est aussi: 249 problèmes de santé, dont 56% de traumatismes crâniens et 38 liés à l’alcool.


On retrouve Haddock et ses jurons dans 15 aventures de Tintin

On retrouve Haddock et ses jurons dans 15 aventures de Tintin
© Casterman

La capitaine Haddock est surtout reconnue pour ses nombreuses injures. Mais attention, Les aventures de Tintin sont des bandes dessinées dédiées aux enfants, il n’y aucune grossièreté. Hergé à alors puisé sa source dans un vocabulaire aussi riche qu’inattendu. « C’est surtout la sonorité qui me guide », confiait Hergé à Numa Sadoul, rapporte les éditions Casterman. « Il y a des termes qui ne sont pas des injures, mais qui, lancés avec une certaine véhémence, ont l’air d’épouvantables insultes », explique le papa d’Haddock.

On dénombre pas moins de 221 jurons prononcés par le marin tels que « anthropopithèque », « bachi-bouzouk », « iconoclastes », « moule à gaufres », « sapajou », « zouave » ou même « tchouk-tchouk nougat »… Mais surtout « mille sabord », qu’il a prononcé 166 fois.



 L’intégrale des injures du capitaine Haddock d(Albert Algoud recense toutes les injures du capitaine

L’intégrale des injures du capitaine Haddock recense toutes les injures du capitaine
© Casterman


Ses tirades sont devenues tellement célèbres que comme le révèle l’auteur L’intégrale des injures du capitaine Haddock, Albert Algoud, pour France Info: « dans la série télévisée Le Bureau des légendes, tous les noms de codes des agents sont des jurons du Capitaine Haddock. Riad Sattouf aussi l'adore… Comme quoi, ça frappe toujours les esprits ».

Si vous pensez tout savoir sur les jurons du Capitaine Haddock, l’équipe de Zoo vous invite prochainement à tester vos connaissances avec un quiz dédié aux meilleures tirades du marin.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants