ZOO

Journée mondiale de la procrastination en bande dessinée

Ce jeudi 25 mars est la journée mondiale de la procrastination, un comportement qui consiste à tout remettre au lendemain. En bande dessinée des personnages se distinguent dans ce mode de vie.

Vous prévoyez de ne rien faire? Vous remettez tout à demain ou plutôt à jamais? La fainéantise est votre domaine de prédilection? Si oui, alors ce jeudi 25 mars 2021 est votre journée! Cette date a été choisie pour être la première journée de la procrastination, la tendance à ajourner, à remettre systématiquement au lendemain. En bande dessinée aussi, il y a des champions de la procrastination.

Les champions de la sieste

Les champions de la sieste

En février 1957, Franquin va créer le personnage iconique de la fainéantise: Gaston Lagaffe «Le héros sans emploi». Cet employé de bureau gaffeur, dont la principale activité est la sieste, apparaît pour la première fois dans le journal de Spirou en 1957. Franquin s'est toujours identifié à son personnage. L’auteur belge se définissait comme ce fainéant paresseux, ce qui est plutôt contradictoire quand on connaît tout ce qu’il a produit. Il déclarait en 1973 au micro de Nord Picardie: «Gaston est mon personnage favori de tous ceux que j'ai faits». «Il peut y avoir un phénomène d'identification qui joue avec Gaston car il est dans la position du gosse paresseux qui ne fait que ce qui l'amuse, qui a horreur de certains travaux ennuyeux. Il est toujours dans la position du gosse qui est engueulé par des adultes sérieux autour de lui», expliquait Franquin.

Gaston Lagaffe n’est pas le seul personnage de bande dessinée que l’on pourrait caractériser de procrastinateur! Le chat Garfield, l’éternel roi de la sieste. Ce personnage, imaginé par l’Américain Jim Davis en 1978, est égoïste, fainéant. Ses principales occupations sont mangées, dormir et tyranniser son entourage. Comme tout bon flemmard, il s'emploie à éviter que le réveil ne sonne pour rester au lit et déteste le lundi, synonyme de retour au boulot, même s' il ne travaille pas. De ses 32 kilos, il adore remettre son régime à plus tard.

Commentez sur ZOO tous les personnages qui méritent d’être célébrés pendant cette journée mondiale de la procrastination!

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants