ZOO

Le festival d’Angoulême 2021 est officiellement annulé

La 48ème édition du Festival International de la bande dessinée, prévue du 24 au 27 juin 2021, est annulée « en raison du contexte sanitaire actuel » explique l’équipe organisatrice du Festival dans un communiqué ce matin. Le FIBD se prépare déjà néanmoins pour sa 49ème édition, qui aura lieu du 27 au 30 janvier 2022.


Comme l’indique L'équipe organisatrice du Festival dans son communiqué :« Décider aujourd'hui d'annuler un événement tel que le Festival n'est pas chose aisée. ». C’est la première fois depuis la création du festival, en 1974, qu’une édition est annulée. Le plus grand festival de BD de France, attendu par tous les bédéphiles, n’aura pas pas à accueillir ses 200 000 visiteurs annuels.

Le FIBD préfère annuler l’évènement plutôt que de mal le célébrer: «Réaliser une édition du Festival en juin prochain aurait signifié renoncer à de nombreuses dimensions qui fondent l'identité et la raison d'être de l'événement depuis son origine ». L’équipe du festival fait notamment référence aux rencontres directes entre les créateurs de BD et le public, aux multiples expositions et animations… qui font la force du FIBD.

L'affiche du FIBD 2021

L'affiche du FIBD 2021
© Chloe Wary & Willy Ohm - 9e Art


Le premier volet de l’édition s’était déroulé le 29 et 30 janvier 2021 en huit clos et la remise des prix s’était donc déroulé à distance. Mais une récompense n’avait pas encore été attribué, celle du Grand Prix. Très attendue, cette catégorie récompense l’ensemble de la carrière d’un auteur. Le Grand Prix 2021 sera bien décerné en juin, pour clôturer cette édition inédite, mais on ne sait pas encore de quelle manière.

Malgré la triste nouvelle de l’annulation de la suite de cette 48ème édition, l’organisation se tourne vers l’avenir et prépare déjà la prochaine édition: « Celle de janvier 2022 (du 27 au 30 janvier), est synonyme d'un nouvel élan, d'une espérance de liberté retrouvée rimant de nouveau avec bande dessinée. La préparation d'une 49ème édition ambitieuse a déjà commencé. ».

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants

Commentaires (1)

Vu le nombre de personnes qui viennent habituellement, la densité sous les chapiteaux, c’était difficilement conciliable avec la crise sanitaire actuelle. Une fois la piquouse faite, l’edition 2022 semble bien plus réaliste. Bon courage pour autant à l’équipe du festival.

Posté le 03/04/2021 à 14h24