ZOO

Pica : une histoire de talent et de persévérance

44 ans de carrière, plusieurs générations de lecteurs, plus de 4 000 pages de BD, des dizaines de prix, des millions d’albums vendus : le festival Quai des Bulles rend hommage à Pierre Tranchand, un auteur incontournable…

Pierre Tranchand, alias Pica, naît en janvier 1953 à Saint-Étienne. Étudiant en architecture, celui-ci a déjà fait le tour des rédactions BD lorsqu’il obtient son diplôme en 1977. Il débute donc dès l’année suivante dans le magazine Djin avec la série "Péroline et Victor" dans lequel il propose déjà… des gags sur l’école !

Pierre Tranchand et François Corteggiani, une collaboration prolifique

Avec François Corteggiani qui deviendra l’un de ses principaux collaborateurs au scénario, il crée la série d’humour Chafouin et Baluchon mettant en scène deux matous. Avec Bastos et Zakousky, première grande histoire pour le duo, ils signent une sorte d’« eastern » épique dans les steppes du Tsar Nicolas II. Un peu boudée en librairie à l’époque, la série laisse toutefois un souvenir marquant à ses lecteurs, au point qu’une intégrale vient tout juste de reparaître chez Glénat.

Chafouin et Baluchon T.2 - Le complot des sarcophages

Chafouin et Baluchon T.2 - Le complot des sarcophages
© Glénat, 2022

De nombreuses autres séries suivent : dans le magazine écolo Pistil. On trouve les aventures de la poule Dorothée, du balayeur Duplumeau contre le vandale et pollueur Picassax... Dans Tribolo, on peut lire les enquêtes d’une senior, Léontine, et du détective Bombardon. Dans les cafétérias Casino, les menus pour enfants sont accompagnés d’albums des Gum’s, des personnages à base de fruits et légumes, pépite pour toute une génération de gourmands. Dans Pif, Tranchand et Corteggiani publient près de 500 gags d’un duo de cowboys, Smith et Wesson, sorte de «Laurel et Hardy du Far West», mais également un autre classique : Marine ! On y suit les aventures de la petite fille éponyme, douée de ventriloquie, et de son chien, dans un monde de pirates. Après 36 épisodes, la série s’installe dans Le Journal de Mickey. C’est là que le duo visite une nouvelle fois le thème des gags scolaires avec un autre incontournable : L’École Abracadabra. Des élèves attachants et rigolos, des profs excentriques et inoubliables, la série préfigure autant Les Profs que Poudlard !

Marine T.4 - L'empereur des singes

Marine T.4 - L'empereur des singes
© Hachette BD, 2022

Mais là encore, si les deux séries vont devenir des classiques pour les lecteurs de l’hebdomadaire, aucune ne décollera vraiment en termes de vente d’albums...

Du plaisir de retourner à l'école

Ce manque de succès commercial atteint un peu l’auteur. Dans Spirou, Tranchand prend le pseudo de Pica pour conjurer le sort, il dessine une nouvelle fois des gallinacées : Les Poules à lier avec Gilbert Bouchard. Aucun des 50 gags ne sera adapté en album…

Alors que ses projets ont du mal à prendre, Tohu-Bahut, qui deviendra Les Profs, semble totalement voué à l’échec : le dessinateur et le scénariste Erroc semblent les seuls à y voir du potentiel. « Pas assez vendeur, pas assez transgressif, pas assez moderne, pas intéressant pour les enfants, les profs vont mal le prendre »… Les éditeurs n’en veulent pas.

Le Journal de Mickey n°2789 (30/11/2005)

Le Journal de Mickey n°2789 (30/11/2005)
© Le Journal de Mickey, 2022

Comme Pica est un fidèle du Journal de Mickey, on l’autorise toutefois à tester la série en passant par la petite porte de la rubrique «pour débutants », avec un cachet divisé par deux. Devant les retours élogieux des lecteurs, le journal lui commande plusieurs pages.

Olivier Sulpice, propriétaire des éditions Bamboo, qui n’est encore qu’un petit éditeur à l’époque, repère la série. Il a lui-même envie de développer une série sur les profs depuis longtemps. Il harcèle les auteurs au téléphone qui décident de lui faire confiance.

Le premier tome des Profs qui sort enfin, 3 ans après la réalisation de la première planche de la série, va leur donner raison. Non seulement, les auteurs remportent l’Alph’Art Jeunesse à Angoulême, mais le public suit enfin Pica en librairie et les ventes s’envolent très vite.

La suite est de l’ordre du phénomène d’édition : plus de 5 000 000 d’albums vendus, dont 600 000 pour le tome 1, plus d’une quarantaine d’albums entre ceux de la série principale et les divers hors-série, inédits et spin-off, et 2 films déjà sortis totalisant 7,5 millions d’entrées…

Les profs T.25 - Carte scolaire

Les profs T.25 - Carte scolaire
© Bamboo, 2022

Malheureusement, alors qu’il est au sommet, Pica est victime d’un AVC en 2009, sa main gauche est paralysée. Son éditeur lui procure alors un matériel informatique dernier cri, une formation donnée par l’auteur Arnaud Toulon : toute la maison fait front à ses côtés. Pica reprend le dessin, puis décide de déléguer l’encrage, d’abord à Mauricet, puis à Jean Léturgie qui va finir par reprendre le dessin de la série avec l’aval du maître, 6 ans plus tard.

Aujourd’hui en préretraite, l’auteur dessine principalement pour le plaisir, à son rythme, proposant parfois des surprises comme L’Écho de la jungle à ses lecteurs. C’est ce plaisir et cette carrière prolifique que l’exposition rétrospective de Quai des Bulles, conçue par les auteurs Gérard « Gégé Ferru » Cousseau et Antoane vous invite à partager. Allez… tous en classe !

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants