ZOO

Riad Sattouf et son œuvre-monde à Angoulême

L’exposition Riad Sattouf, « L’arabe du futur, œuvre-monde » était l’un des évènements du FIBD 2024. Les curieux qui auraient manqué le festival ont jusqu’au 5 mai 2024 pour s’y rendre.

Le FIBD d’Angoulême a fermé ses portes dimanche soir dernier. Mais pas d’inquiétude, si vous n’avez pas eu le temps ou la motivation nécessaire pour vous rendre en Charente, vous pouvez toujours profiter de certaines expositions jusque début mai pour le plus tard. C’est le cas de « L’Arabe du futur, œuvre-monde », l’évènement sur la figure principale de ce festival d’Angoulême 2024 : Riad Sattouf. Cette exposition ne sera pas démontée avant le 5 mai 2024, vous pourrez donc en profiter pleinement jusque-là.

L'arabe du futur

L'arabe du futur © Riad Sattouf - Allary Editions

Riad Sattouf, Grand Prix 2023 du Festival d’Angoulême, présente aux visiteurs de cette 51ème édition son univers à travers son plus grand succès, son œuvre-monde : L’Arabe du futur. L’ouvrage auquel il vient de mettre un terme est purement autobiographique et revient sur la jeunesse de l’auteur partagée entre la Syrie et la Bretagne. L’exposition est axée chronologiquement sur cette jeunesse en traitant les tomes dans l’ordre, mais en se penchant aussi sur ce qui définit Riad Sattouf et ce qu’il transmet socialement dans son œuvre-fleuve.

Multi-supports, l’évènement est enrichi de vidéos et d’extraits sonores et fait appel à de nombreux artistes et chercheurs qui présente leur vision de l’Arabe du futur. L’écrivaine Leila Slimani, l’acteur Vincent Lacoste ou encore la sociologue Monique Dagnaud sont répartis sur les différents points de l’exposition. Enfin, le parcours se termine par les artistes qui ont influencé l’auteur comme Moebius dans la bande dessinée, mais aussi Kurt Cobain lorsqu’il était adolescent. Riad Sattouf nous expose en même temps son processus de création et ses différentes sources d’inspiration.

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants