ZOO

Surzhenko : 'Thorgal for ever'

Auteur(s) :
Roman Surzhenko

Il signe le dessin de La Jeunesse de Thorgal et de Louve, deux séries des Mondes de Thorgal, sur un scénario de Yann. Le dessinateur russe Roman Surzhenko a su adapter son trait académique à l’univers créé par Grzegorz Rosinski, fidèle à celui qu’il considère comme son maître.

Reprendre deux séries dérivées de l’univers de Thorgal a été compliqué ?

Non, cela n’a pas été difficile. Les personnages, la plupart, ont été créés par Grzegorz Rosinski. Cela a été facile de les dessiner, de reprendre ses personnages et de les travailler. J’ai simplement changé un peu les vêtements.

Vous avez des contraintes ?

Nous avons des règles précises, un story-board. Il y a une langue graphique unique dans Les Mondes de Thorgal. Les règles sont parfaites et nécessaires pour une telle histoire. Je me sens à l’aise, confortable, installé. Je n’ai pas oublié que Thorgal a été ma première lecture BD.

Et vous avez aussi des responsabilités face à Grzegorz Rosinski et aux lecteurs.

Thorgal et Aaricia amoureux dans La Jeunesse de Thorgal

Thorgal et Aaricia jeunes et amoureux


Au début de cette aventure, j’ai senti effectivement toute ma responsabilité dans le projet. Maintenant, avec le temps et l’expérience, c’est que du plaisir que je transmets dans mon dessin. Thorgal devient plus adulte, séducteur. C’est une étape de sa vie. Les lecteurs sont des adolescents et de jeunes adultes. Mais Grzegorz tient à ce qu’il n’y ait pas trop de violence, ni de nudité dans les épisodes. Il faut un juste milieu.

Comment travaillez-vous sur les deux séries ?

Torghal, encore enfant mais déjà téméraire !

Torghal, encore enfant mais déjà
téméraire !

Je commence juste à approfondir le style de Grzegorz Rosinski qui est mon professeur. Comme j’adore aussi travailler avec Yann. Il me comprend bien et on discute des détails, d’idées que je peux avoir. Yann commence par m’envoyer le synopsis puis le scénario en plusieurs fois.

Il me faut entre six et sept mois pour l’encrage, un mois et demi pour les couleurs sur ordinateur. Couleur et encrage sont très liés. Je tiens à remercier le fils de Grzegorz, Piotr. Il m’aide beaucoup, il m’explique les souhaits de Grzegorz, les détails, les couleurs.

Vous avez des personnages préférés ? Et comment travaillez vous ?

Je n’aime pas Bjorn. Je travaille en même temps sur Louve et La Jeunesse de Thorgal. J’alterne.

Vous vous êtes mis rapidement au français. C’était indispensable ?

J’ai appris le français pour pouvoir parler avec Grzegorz. On s’était rencontré à Varsovie. Il est mon maître. Je suis en parfaite communion avec lui. Yann m’écrit son scénario en anglais. J’ai besoin du français avant tout pour rencontrer les lecteurs et les interviews (sourire).

Thorgal c’est toute votre vie, au moins aujourd’hui ?

Je ne travaille sur rien d’autre que Thorgal. Thorgal for ever. Je n’ai pas d’autre projet. Cela dit, mon agent reçoit des propositions. Que je refuse. De même je ne souhaite pas m’installer en France. Je veux continuer à habiter chez moi, dans le Sud de la Russie, dans la ville où est né Tchekhov. J’aime mon pays et veux y rester.

Louve apprivoise peu à peu son pouvoir...

Louve apprivoise peu à peu son pouvoir...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants