ZOO

Les Légendes ne s’arrêtent jamais…

L’humanité des esprits (et Scooby-Doo)

Les Kamis ont changé d’une série à l’autre…

Carita Lupattelli : En effet, je suis partie du symbole pour en faire des personnages plus animalisés mais aussi plus humains. Il fallait que je crée toute une meute, avec des plus grands, plus petits, des loups femelles, mâles, etc. Tout en faisant en sorte qu’ils restent reconnaissables !

Saverio Tenuta : Izunas se situe temporellement avant La Légende des Nuées Ecarlates. C’est un préquel comme on le découvre dans le deuxième tome. Il fallait donc que dans ce monde la présence des Kamis, les esprits, soit très forte, pas encore effacée. Cette histoire raconte comment les deux mondes, celui des esprits et le monde des humains, sont séparés mais en train de se rapprocher.

Dans La Légende des Nuées Ecarlates, il y a une distance réelle avec les esprits que sont les Izunas. Ils sont immenses, dangereux et font peur, c’est pour cela que leurs personnalités ne sont pas trop caractérisées : ils sont uniquement mus par une force supérieure. Dans Izunas, ces esprits sont les personnages principaux de l’histoire, donc ils doivent compter.

Carita Lupattelli : Ils ont chacun leur personnalité, inspirée par des expressions de loup, la crinière des lion et de plein d’animaux, même de Scooby-Doo !

Saverio Tenuta : L’autre grande différence c’est que dans Izunas, ces esprits parlent ! Mais ce mystère sera un peu expliqué dans le deuxième tome et totalement avec un tome futur !


Quelle a été votre pire difficulté dans la reprise du dessin ?

Carita Lupattelli : Les combats mais surtout les proportions ! Il fallait toujours tout tenir sous contrôle ! Finalement mon moment préféré a été les couleurs, car je me sentais à l’aise pour faire ressortir les matières que j’avais créées moi-même. J’étais en terrain connu ! J’ai beaucoup aimé avoir l’aspect graphique complètement sous contrôle avec Saverio pour le fignoler, même si parfois les détails étaient très complexes.

Saverio Tenuta : Et je ne lui ai pas facilité le travail, j’ai été très exigent sur tout !

Carita Lupattelli : On a eu quelques sueurs froides au début car la palette ne passait pas correctement au scanner. Les éditeurs ne voyaient pas les choses sous le bon jour… Mais une fois le problème réglé, c’était un régal de faire mes propres couleurs en couleur directe.

Dans les différents spin-off, vous garderez un couple de personnages principaux ?

Carita Lupattelli : A la création d’Izunas, il n’y avait pas de femme comme personnage principal, Saverio nous avait un peu oubliées ! Mais on a finalement inversé !

Saverio Tenuta : C’est Carita qui m’a forcé ! [Rires] Je ne suis pas un grand amoureux des films sentimentaux mais je crois qu’un rapport homme-femme permet à chacun de s’identifier à un des deux personnages et d’y projeter beaucoup de choses. D’ailleurs, dans le tome deux d’Izunas, le couple, devenu quasiment un couple classique, sera essentiel à l’intrigue. Et Aki devra être une femme très forte !


En fait, originellement je pensais qu’Aki, le personnage principal, serait un homme et que Kenshin serait une femme. Mais comme l’ensemble du trait est plus féminin, je me suis dit qu’il fallait un personnage central féminin à cette histoire. Miki, dans La Légende des Nuées Ecarlates, est centrale, mais elle est plus en retrait par rapport au personnage masculin, Raïdo. Il fallait donc inverser pour que ce ne soit pas toujours les mêmes personnages au centre. Cette inversion m’a beaucoup intéressé !

Donc pour le spin-off autour de Fudo, il y a aurait plutôt un couple différent, terriblement conflictuel, malheureux et compliqué… Qui ne sera même pas un couple au vrai sens du terme.

Et quels sont les projets à venir ?

Saverio Tenuta : Je me lance dans quatre tomes pour le spin-off de Fudo, sur lesquels je suis auteur complet.

Carita Lupattelli : Il y a en cours de discussion peut être une suite à Izunas...

Saverio Tenuta : Quand les lecteurs découvriront la dernière page du deuxième tome d’Izunas, ils seront choqués et comprendront le lien direct avec La Légende des Nuées Ecarlates… Ce qui donnera des indices sur la suite d’Izunas si elle se fait !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants