ZOO

Janine et sa Poil à Fille savante !

Auteur(s) :
Janine

Date : 02/09/2016

Lieu : Paris

Qui dit rentrée, dit cours de philosophie en perspective ! Pour vous initier en douceur aux grandes théories des sciences humaines, la Toile montante vous fait découvrir Janine ! Portrait de la créatrice de Poil à fille, blog où elle nous transforme n’importe quelle thèse philosophique barbante en billet illustré débordant d’humour !

Un dessin libérateur

Le premier crayon que Janine tient entre ses mains, elle le reçoit petite de ses parents, qui voulaient se payer un peu de tranquillité. Une tentative qui s’avère peu concluante, car comme le dit la jeune femme : « Je sais dessiner ET être pénible. » Cependant une fibre artistique se tisse chez cette enfant turbulente, poussée par son éducation scolaire. En grande section son institutrice affiche en classe une de ses pièces maîtresses : un bonhomme vêtu d’un t-shirt à motif floral. « À partir de là, tout est allé très vite. Les Beaux-Arts, puis les expos, puis les publications et enfin le prix à Angoulême... » plaisante Janine.

Si Janine était un animal, elle serait un flamant rose ; un personnage, La Linea !

Si Janine était un animal, elle serait un flamant rose ; un personnage, La Linea !

Pour l’instant l’auteur admet en être encore à affirmer son style, capable de passer de la progression aux « gros pâtés ». Pourtant, le dessin de Janine s’est régulièrement laissé bercer par Spirou Magazine et les premiers blogs BD comme celui de Cha. À ces références s’ajoutent ses lectures d’Aude Picault, Catherine Meurisse ou bien Tove Jansson, la créatrice de Mounine... Des dessinatrices qui guident le trait souple et fin des notes publiées sur son blog Poil à Fille !

L’imagination plus forte que le savoir

L’idée de se lancer sur la toile lui vient, il y a cinq ans, pour s’obliger à dessiner plus régulièrement. En plus de lui fournir une source de motivation, le format blog lui apporte une communauté ainsi que de riches rencontres avec des blogueurs BD talentueux comme Roxanne auteure des Aventures de l’Abeille, Djausdr, qui tient The sky is fallin', Boulet, « mais aussi des très nuls, comme Odett et son Bateau bandit » ajoute Janine sur le ton de la taquinerie. Publier en ligne lui a aussi permis d’échanger avec des militant.e.s féministes, philosophes et scientifiques, avec qui elle partage un autre centre d’intérêt : les sciences humaines.

Si Janine était une oeuvre, elle serait Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les Hommes de Jean-Jacques Rousseau ; un souvenir, celui qu'elle n'a pas encore perdu !

Si Janine était une oeuvre, elle serait le Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les Hommes de Jean-Jacques Rousseau ; un souvenir, celui qu'elle n'a pas encore perdu !

Au fil des billets illustrés, Janine a su traiter du féminisme, de l’essentialisme et du racisme avec habileté grâce à son utilisation de notions de philosophie politique ou sociale... Une discipline qui fascine la jeune femme et l’inspire aussi : « À certains moments, une thèse, un questionnement, un argument, me vient de façon imagée. » explique-t-elle avant de nuancer « Il y a plein de problèmes philosophiques que je trouve hyper intéressants, mais pour lesquels je n’ai aucune « vision ». Du coup je me contente d’en parler à des amies jusqu’à ce qu’elles craquent nerveusement. » Peu importe le sujet qu’elle traite, Janine ne peut s’empêcher d’y glisser une petite blague !

Un bagou chargé d’humour

Ce don pour l’humour et la dérision, le blogueuse la porte en étendard pour une bonne raison : « J’en ai marre que la philosophie soit associée au fait de se prendre au sérieux. » revendique-t-elle avec verve. « Moi je veux lire Kant ET me foutre de sa gueule. Je veux mettre en question les présupposés du réductionnisme épistémologique ET faire des prouts avec mon aisselle. »

Quand il s'agit la théorie rigoriste d'Emmanuel Kant, Janine n'y va pas de main morte !

Quand il s'agit de railler la théorie rigoriste d'Emmanuel Kant, Janine n'y va pas de main morte !

Puis, l’un des plus grands plaisirs de Janine quand elle dessine, c’est la possibilité de rire dans la créativité. Des moments de respiration qu’elle s’offre tantôt dans ses créations solo, tantôt lors de collaborations, notamment avec le créateur du compte twitter Izy Philosophy, spécialisé dans les blagues de Philo. Janine profite de chacune des opportunités que lui offre le web : de sa promenade sur la toile, elle espère tirer des projets qu’elle aimerait officialiser très prochainement. Mais pour l’instant la blogueuse se contente de parler des apories du constructivisme jusqu’à faire tourner chèvre son public ! Et ce toujours munie de son humour poilant !

Avant de rendre visite à Janine dans son sanctuaire de la paresse, allez sur son blog !

Avant de rendre visite à Janine dans son temple de la paresse, allez sur son blog !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants