ZOO

Philippe Rolland: J’ai beaucoup aimé le côté bougon de De Gaulle

Date : 26/10/2020

Lieu : Paris

Phillippe Rolland adapte en série animée De Gaulle à la plage, un album de bande dessinée écrit et dessiné par Jean-Yves Ferri, paru en 2007. Le dessin animé est diffusé ce soir sur arte.tv et à partir du 2 novembre sur la chaîne Arte. Découverte de cette aventure gaullienne, drôle et touchante, avec son créateur.


Le réalisateur Philippe Rolland

Le réalisateur Philippe Rolland




Combien de temps a demandé la création de De Gaulle à la Plage?
Philippe Rolland: « L’idée est née en 2017 avec l’un des directeur de Cube, Lionel Fages. On a des fait des pilotes animés qui ont été validé par Arte. L’écriture de la série a commencé en juillet 2019. Je me suis chargé de réadapter les textes de Jean Yves Ferry et je suis resté fidèle le plus possible. J’ai voulu retransmettre toutes ses tripes. Je devais retranscrire les gags de la bd en gags animés. Mais il y a tout de même des gags inédits. »

De Gaulle à la plage est un album écrit et dessiné par Jean-Yves Ferry, paru en 2007. Pourquoi avoir eu envie d’adapter cet album en particulier?
P.R: « J’aime bien le rythme qui est assez cinématographique avec du mouvement que l’on identifie déjà en dessin. Le trait de Ferri est hyper jeté et croqué à l’encre. Il y a vraiment quelque chose de très vivant dans ses dessins qui rapproche déjà du cinéma.»

Qu’est-ce que vous trouvez de fascinant chez le personnage de De Gaulle?
P.R: « J’ai beaucoup aimé son côté bougon et boudeur de héros que tout le monde connait qui tombe dans l’oubli en quelques années.C’est un personnage fier de lui mais conscient d’avoir été oublié… Je l’ai trouvé touchant. Je sais que De Gaulle est controversé mais j’ai aimé le regard de Ferry qui est ni agressif, ni preneur de parti mais juste poétique sur le personnage. »

Comment définissez vous le De Gaulle que vous mettez en scène dans cette série animée?
P.R: « C’est un vieux bonhomme un peu aigri qui a un passé glorieux mais qui prend plaisir à s’isoler sur la plage avec sa famille. »

Quel est l’épisode/gag que vous préférez?
P.R: « L’épisode où il rencontre Churchill au restaurant. Ils finissent par boire un peu trop en refaisant le monde tout en râlant sur le peuple qui l’a oublié. »


Affiche de De Gaulle à la plage

De Gaulle à la plage sera diffusé dès le 26 octobre sur Arte.tv



Qu’est-ce qui change le plus entre la bd initiale et votre adaptation animée?
P.R: « Le plus frappant est de donner des voix à ces personnages et de les sentir vivants. Il y a eu justement un gros travail sur le sonore. Il fallait trouver les astuces sonores pour rythmer les gags. Ne pas utiliser les stèles classiques de cartoons mais utiliser le bruit d’une mouette ou un bruit de bateau au loin. Nous avons essayé de créer une ambiance sonore drôle de dessin animé et de plage. »

Quelle est la chose à laquelle il faut penser lorsqu’on fait une adaptation de BD en animé?
P.R: « Le respect du dessin de l’auteur. Plusieurs fois, j’ai eu des doutes. Je ne veux pas risquer de dénaturer le trait de l’auteur. Dans la BD de Ferry, le trait change de temps en temps comme la taille du nez de De Gaulle. Alors qu’ici, j’ai dû figer le personnage. En passant au format 16/9, on a dû fournir les décors. On a su solidifier les choses tout en gardant la sensibilité initiale. On a pas voulu faire une animation marionnette. »

Quel genre de spectateurs souhaitez-vous toucher?
P.R: « Le plus de monde possible! Le duo De Gaulle et Lebornec (NB: son maître de camp) est clownesque et peut toucher autant les gens qui ont vécu l’époque de Gaulle que les jeunes qui pourront s’amuser du comique de situation.»

Y a t-il une BD que vous souhaiteriez adapter particulièrement en animé?
P.R: « J’ai toujours eu envie d’adapter Trolls de Troy. J’ai compris avec le temps qu’il suffit de croire en ce qu’on veut faire et de bien bosser. »

Quels sont vos futurs projets?
P.R: « On est sur de nouveau développements à Cube. On réfléchit à de nouvelles grosses séries en 3D notamment. Mais il faut attendre encore un peu pour en savoir davantage…»



Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants