ZOO

Découvrez Bang éditions qui promeut des bédéastes espagnols

Bang editions est une maison d’édition franco-espagnole basée à Barcelone depuis 2004. Leur but est de faire découvrir des auteurs hispano-américains à la France. Stéphane Corbinais est gérant et éditeur de Bang éditions et Léa Jaillard est assistante d’édition. Ensemble, ils reviennent sur l’histoire de cette maison qui compte 180 titres à ce jour.


Pouvez-vous nous raconter la création de Bang Éditions ?

Tout a commencé en 2004. Stéphane Corbinais, imprimeur français résidant à Barcelone, rencontre Manu, catalan ainsi que Ed et Maxi, deux illustrateurs argentins. Unis par l’amour du neuvième art, ils se lancent alors dans l’aventure de l’édition, d’abord en publiant en Espagne des bandes dessinées d’auteurs français, puis en tentant très vite l’aventure inverse: faire connaître en France des auteurs hispano-américains.
Puis en 2008, se rendant compte que la production éditoriale avait jusque-là négligé les enfants, ils créent la collection Mamut, pensée exclusivement pour les plus jeunes, et qui comporte de nombreuses sous-collections, afin que chaque petit lecteur y trouve son compte!


(De gauche à droite) Léa Jaillard, Pep Brocal (auteur), Artur Laperla (auteur), Bazil (auteur) et Stéphane Corbinais

(De gauche à droite) Léa Jaillard, Pep Brocal (auteur), Artur Laperla (auteur), Bazil (auteur) et Stéphane Corbinais
© Bang éditions



Comment définiriez-vous la ligne éditoriale de Bang Éditions ?

Nous publions tout simplement des bandes dessinées que nous aimerions trouver en librairie. L’essentiel est que l’œuvre nous touche car elle est graphiquement puissante, touchante, drôle ou originale, ou un peu de tout ça à la fois !
Nous publions surtout des œuvres de jeunes, et moins jeunes, auteurs méconnus, qui gagneraient à être connus davantage. Pour chaque projet, nous imaginons un moyen de proposer ces perles avec du papier et de l’encre au meilleur prix possible, sans jamais négliger la qualité qu’elles exigent.
Pour la partie jeunesse, nous misons sur des titres qui donneront avant tout envie de lire afin que le livre ne soit pas relégué en fin de peloton d’activités numériques, comme chaque parent le sait !


Vous publiez majoritairement des BD d’auteurs espagnoles qui sont ensuite traduites en français pour la France. Observez-vous une différence majeure entre la BD espagnole et la BD française ?

Oui et non. Nous avons fait l’inverse à nos débuts, c’est à dire proposer des auteurs français en Espagne mais au fil du temps, cela s’est inversé. Cela s’explique simplement par les relations de chacun au sein de l’équipe. Nous sommes majoritairement hispanophones, les projets sont plus nombreux dans cette langue. Toutefois, nous n’avons aucune volonté précise dans ce sens. Nous cherchons à publier des livres qui nous touchent. Il existe bien entendu des différences culturelles majeures entre l’Espagne et la France mais aussi beaucoup de valeurs communes, dues à leur Histoire et aussi des parenthèses de fermeture souvent dramatiques qui ont créé et créent à la fois des variations dans la perception du monde. Il y a donc dans la création artistique de chaque auteur, selon sa provenance, tous ces reflets et selon le thème traité, une manière de l’aborder.
Nous aimons l’idée de travailler au rapprochement des peuples par la création d’œuvres qui feront partie de la culture pop commune de la génération de demain.


Quelle est votre conception de la BD jeunesse ? Pouvez-vous nous parler de votre collection Mamut ?

Contrairement aux idées reçues qui voudraient que la bande dessinée soit un support futile, nous pensons qu’elle peut s’avérer très utile à l’épanouissement de l’enfant et à sa compréhension du monde alentour. Promouvoir l’imagination, l’ouverture d’esprit, la faculté de penser par soi-même, l’humour, les émotions, l’autonomie et, comme dit plus haut, développer ses sens, sont autant de choses essentielles au développement de l’enfant et à son apprentissage de la vie quotidienne. C’est pourquoi la collection Mamut propose des bandes dessinées adaptées à chaque moment de l’enfance, et à toutes les sensibilités des jeunes lecteurs.
Outre les collections de bd « traditionnelles », Mamut 3 (bd muettes pour les tout petits), Mamut 6 (bd pour lecteurs débutants), Mamut 9 et Mamut 12 (bd pour lecteurs confirmés), nous proposons également des bandes dessinées scientifiques, à travers la collection Mamut savant, des biographies en BD des femmes et hommes de science qui ont marqué l’Histoire. D’autre part, la collection Mamut & Wistiti propose une combinaison entre bande dessinée et livre illustré, pour accompagner l’enfant dans ses toutes premières lectures.



Votre collection Mamut se décline encore en deux autres domaines?

Oui, la collection Mamut se décline aussi en deux collections de livres illustrés : la collection Mon Monde aborde des thèmes d’actualité, de la manière la plus simple et la plus objective possible, afin que les enfants puissent posséder l’information nécessaire à leur compréhension. La collection Baleine, quant à elle, nous plonge dans le monde de la musique et de ses artistes légendaires, à travers les aventures de Little Minot et de son ours René, et vise à développer la culture musicale des enfants, tout en créant du lien entre le jeune lecteur et les musiciens de l’époque de ses parents ou grands-parents.

Little Minot découvre David Bowie

Little Minot découvre David Bowie
© Bang éditions



Avez-vous un titre à venir dont vous souhaitez parler ?

Nous aimerions mettre l’accent sur notre collection jeunesse Mamut, et en particulier sur la collection Mamut 3 , une collection de bandes dessinées muettes destinée aux enfants qui ne savent pas encore lire. Cette collection contient déjà 26 titres, et deux sont à venir pour les mois de septembre et de novembre, Ofelia, à table ! et Manu, surprises à la maison !.
Leurs grandes planches colorées et la simplicité de la trame narrative permettent au petit lecteur de comprendre le fonctionnement d’une bande dessinée, tout en lui offrant un support ludique, qu’il peut utiliser de manière totalement autonome. Pas besoin des grands frères et sœurs pour lire cette histoire, ni des parents! Sans texte, l’enfant est libre d’imaginer l’histoire à sa manière, avec ses propres mots et ses propres références.




Ofelia, à table! sera en librairie à partir du 02/09/2021

Ofelia, à table! sera en librairie à partir du 02/09/2021
© Bang éditions


Haut de page

Commentez

1200 caractères restants