ZOO

Sarkozy-Kadhafi (Janvier 2019)

couverture de l'album Sarkozy-Kadhafi

Éditeur : Delcourt

Scénario : Fabrice Arfi, Benoît Collombat, Michel Despratz, Elodie Gueguen, Geoffrey Le GuilcherDessin : Thierry ChavantColoriste : Cécily

Genres : Documentaire BD

Public : À partir de 16 ans

Prix : 24.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO Le Mag

Note ZOO Le Mag 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Bien avant le financement de sa campagne présidentielle, les liens qui unissaient Nicolas Sarkozy et le général Mouammar Kadhafi ont toujours été obscurs. Ce rapport entre les deux chefs d’État est au cœur de cette enquête. Elle en donne les tenants et aboutissants avec panache, dans un dessin clair comme de l’eau de roche.

Sarkozy, Guéant, Kadhafi, Hortefeux, Coppé et tant d’autres. Au-delà de la politique, tous ces noms ont un point commun : la délinquance, parfois même la criminalité en col blanc. Elle s’est cristallisée dans ces fameuses valises. Échangées entre Tripoli et l’Élysée, elles ont clairement financé la campagne présidentielle de Sarko. Mais pas que.

C’est un sacré boulot journalistique que nous livrent les cinq auteurs. Leurs techniques d’enquête et les moyens qu’ils ont déployés pour pousser au plus loin leurs investigations se traduisent autant dans le récit d’une fluidité épatante, qu’on dévore comme une bonne fiction, que dans les annexes édifiantes présentes en fin de livre. Il faut dire qu’avec Nico, Claude et leurs copains, la réalité dépasse souvent la fiction.

Le trait de Thierry Chavant est idoine pour exposer les méfaits de ces gangsters qui nous ont gouvernés, pour qui une seule chose n’a vraiment de valeur : l’argent. Cash, bien sûr. Le dessin libre et figuratif donne encore plus à voir ce que le texte s’attache à décrire : l’impunité totale, l’absence de honte et le sentiment de toute-puissance. L’absence d’amis et de solidarité est aussi le maître mot des relations de tous ces nantis : quand tout va bien, il y a du monde. Mais quand ça tourne au vinaigre face à un juge d’instruction, il n’y a plus personne.

Ce nouveau titre et la coédition Delcourt-La Revue dessinée montre une nouvelle fois combien le neuvième art est puissant lorsqu’il s’attache à creuser et décrire la réalité. Ce livre est une bombe.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de nicholas

Un album signé La revue Dessinée, forcément il y a un parti pris politique ... et pas forcément en faveur de la droite, et qui plus est Sarkozy. Si l'on passe outre ce préambule important pouvant expliqué le point de vue de certaines ellipses, cette explication en dessin de l' enquête sur l'Affaire Kadhafi donne une facilité de compréhension sur une affaire complexe aux multiples rebondissements et croisements d'influence, de pouvoir et d 'argent. Très réussi tant dans sa mise en forme que dans sa narration. Un MUST HAVE de la DOCU-BD en actualité journalistique.

Posté le 19/03/2019 à 21h42