ZOO

La Princesse de Clèves

couverture de l'album La Princesse de Clèves

Éditeur : Dargaud

Scénario : Claire Bouilhac, CatelDessin : Claire Bouilhac, Catel

Genres : Aventure, Documentaire BD, Récit de vie, Sentimental

Public : À partir de 12 ans

Prix : 24.99€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique Zoo

Note Zoo 3.5

Scénario

0.0

Dessin

0.0

La Princesse de Clèves, adaptation signée par Catel et Claire Bouilhac. À la cour d’Henri II, Mademoiselle de Chartres est belle. Devenu princesse, elle n’aime pas son mari, De Clèves. Elle aura un coup de foudre pour le sémillant Monsieur de Nemours. Mais elle est fidèle. Même sa mère préfère mourir que d’apprendre qu’elle pourrait succomber à la tentation. Une galanterie comme l’écrit Madame de Lafayette dans son roman et qui donne l’impression qu’à la cour de France on ne pense qu’à ça. Des obsédés mais avec du chic et du chien.

Extrait de La Princesse de Clèves

Extrait de La Princesse de Clèves

Un roc, la princesse. Devenue veuve, elle aime le bellâtre, le lui dit mais elle ne craque pas. Lucide, elle sait que si elle cède, une autre finira par prendra sa place. Échec et mat, elle s’enferme au couvent. En adaptant ce roman, Catel, dont le dessin est charmeur, et Claire Bouilhac ont donné en parallèle la parole à son auteure, Madame de La Fayette. Un hommage prononcé parfois languissant à deux femmes, la créatrice et sa créature qui, à leur façon, vont imposer leur différence et leur indépendance. L’amour n’est pas une cause entendue à laquelle une femme doit se soumettre selon le bon plaisir masculin et, au mieux, un sentiment réciproque.

Histoires adaptées de Cour ou de parcours, que ce soit dans Milady ou La Princesse de Clèves, c’est bien toujours de femmes de tête que l’on parle, fortes et intransigeantes.

Article publié dans le magazine Zoo n°70 Mars - Avril 2019

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants