ZOO

Un été d'enfer

couverture de l'album Un été d'enfer

Éditeur : Rue de Sèvres

Scénario : Véra BrogsolDessin : Véra Brogsol

Genres : Récit de vie

Public : Tout public

Prix : 12.50€

ma collection
ma wishlist

La critique Zoo

Note Zoo 3.5

Scénario

0.0

Dessin

0.0

Quitter son pays, en particulier pour des raisons sociales ou politiques, ne signifie pas qu’on abandonne ses racines ni sa culture. Un été d’enfer de Vera Brosgol illustre très justement le contraire. Née à Moscou en 1984, émigrée très jeune aux Etats-Unis, l’auteure nous présente un souvenir autobiographique révélateur de ses ressentis d’enfant russe et pauvre en Amérique. Elle choisit le roman graphique pour décrire principalement un été de vacances dans un camp russe, c’est à dire réservé à des enfants issus de la diaspora russe, durant lequel sa personnalité se forge et son isolement finit par céder.

Construit en bichromie sur un ton teinté de la naïveté d’une petite fille qui s’interroge, Un été d’enfer ondule en finesse entre les affres relationnelles de l’enfance et la sensation d’être différent, injustement traité du seul fait d’une origine. Vera Brosgol nous offre un tendre regard sur la culture russe exportée dans un monde diamétralement opposé. En outre, elle parvient à faire rayonner la beauté et l’universalité de l’enfance qui, en toutes circonstances, nourrit l’espoir.

Article publié dans le magazine Zoo n°70 Mars - Avril 2019

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants