ZOO

Les Mystérieux Voyages de Cornélius Dark (Janvier 2022)

couverture de l'album Les Mystérieux Voyages de Cornélius Dark

Éditeur : Revival

Scénario : Alberto Breccia, Carlos Trillo

Prix : 20.00€

ma collection
mes souhaits
mes lectures

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Cet album rassemble l’ensemble des histoires mettant en scène le mystérieux Cornélius Dark, emprisonné pour d’obscures raisons. Dans sa cellule, il découvre qu'il ne pourra s'échapper que par la pensée. En se concentrant, il peut ainsi se projeter dans un passé plus ou moins lointain, à la rencontre de quelques grandes figures historiques ou côtoyant de parfaits inconnus !

Si l'on évoque Alberto Breccia, on pense tout de suite à Perramus, Mort Cinder, ou encore sa transformation graphique comme pour l’incroyable Dracula. Toutefois, il est toujours resté extrêmement productif pendant ses pratiquement 60 ans de carrière qui l’ont définitivement installé comme l’un des grand maîtres du 9ème Art. Ainsi, en marge de ses grandes œuvres, il y a des dizaines de projets qui lui ont permis d’expérimenter, de tester des techniques, l’amenant à une production plus personnelle et plus riche, partant du principe que chaque récit implique un regard différent, un traitement qui lui est propre. Petit à petit, il a ainsi glissé dans ses planches du collage, de la couleur directe, du lavis, un encrage plus vif, des personnages plus grotesques, loin du réalisme classique…

Quand Carlos Trillo écrit les récits figurants dans ces Mystérieux voyages de Cornélius Dark (de 1977 à 1980), l'Argentine est sous la coupe de la junte militaire qui n’hésite pas, de façon complètement arbitraire, à emprisonner le moindre contestataire, et notamment des artistes, comme ce fut le cas pour Hector Oesterheld, par exemple, grand ami de Breccia. Cornélius Dark est en quelque sorte un hommage à tous ces créateurs qui ne peuvent s'évader autrement que par le biais de leur imagination, champ infini de possibilités ou ils peuvent continuer de s'exprimer.


Les Mystérieux Voyages de Cornélius Dark

Les Mystérieux Voyages de Cornélius Dark © Revival, 2022


Néanmoins, Cornélius ne peut guère s’impliquer dans ces histoires ou il rencontre, en vrac, Murat, Van Gogh, des soldats américains pendant la guerre de sécession, Kubilai Khan, une prostituée amoureuse au début du XXème siècle… Il ne garde, globalement, qu'une position de témoin, qui n'a qu’assez peu de prise sur les évènements, il reste malgré tout le révélateur d'une émotion, d'un regard, d’une ambiance, d’un cadre narratif ou chaque intervenant gagne en profondeur, en consistance. Chaque histoire marque une désillusion, une perte, une trahison, un amour maudit. Cornélius voyage intérieurement, mais tout reste ancré dans une réalité sociale, dans une ambiance sombre et tendue, comme ce que traversait le pays à cette époque. Sans mettre grossièrement les pieds dans le plat, les auteurs insistent sur l’importance de l’Art, de l’imagination, mais aussi sur ce sentiment déshumanisant qui envahit l’Argentine de cette époque !

Ces histoires restent peut-être assez mineures dans le parcours de Trillo et Breccia, il n'en reste pas moins qu’elles sont un vrai régal à lire ! Soyons patients en attendant les prochaines traductions du corpus Breccia !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants