ZOO

L'Arabe du Futur - T2 : Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) (Juin 2015)

couverture de l'album Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985)

Série : L'Arabe du FuturTome : 2/4Éditeur : Allary Editions

Scénario : Riad SattoufDessin : Riad Sattouf

Genres : Récit de vie

Public : Tout public

Prix : 20.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

5.0

Dessin

4.5

Riad Sattouf continue de nous dévoiler son enfance syrienne dans un deuxième tome, qui marque son entrée à l’école. Cette suite tout aussi réussie que le premier tome, 1978-1984, récompensé du Fauve d’or n’a perdu ni sa fraicheur ni son humour en cours de route.

Alors que le petit Riad se croyait sauvé, il découvre avec horreur à la fin du premier tome qu’il retourne vivre en Syrie. Jusque là très protégé, il passait ses journées à la maison avec sa mère. Mais désormais âgé de six ans, il ne peut plus y couper : le voici à l’école. Cette épreuve qui paraissait insurmontable se révèle ne pas être si terrible.


Si le premier tome condensait plusieurs années, celui-ci s’arrête plus particulièrement sur les années 1984 et 1985. On y suit principalement les aventures de Riad qui profite de son regard d’enfant pour dévoiler le quotidien d’un petit village syrien. Le monde des adultes est toutefois très présent et les situations exposées de manière très précise. Grâce à ce point de vue, Riad Sattouf parvient à faire de ce récit autobiographique l’analyse, qui ne manque pas de profondeur, d’un pays et de ses traditions. Il évite également les lourdeurs grâce à son humour légendaire.

Le dessin, son trait épais et l’exagération des mimiques apportent également un peu de légèreté. Ces visages offrent des identités si fortes qu’elles marquent pour longtemps. Le choix d’une couleur de fond dominante sur un dessin en noir et blanc plonge totalement dans le monde de Riad Sattouf.

Pas de déception pour ce deuxième tome : Riad Sattouf a su encore une fois captiver en racontant son histoire et celle de son pays. Sans critique apparente, ni point de vue exposé frontalement il revêt simplement son habit de conteur laissant au lecteur toute sa liberté de penser.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de nicholas

Suite de la jeunesse de l'auteur Riad Sattouf, "comprimé" entre les deux cultures de ses parents, la France et la Syrie. On continue le flash-back de l'auteur pour découvrir sa vie de jeune garçon en Syrie, et d'une certaine façon de mieux comprendre ce pays et sa culture. Et puuis en filigranne il y a également la critique des sociétés, de l'être humain et de toutes ses contradictions, la méchanceté entre enfants ... et tout cela toujours avec humour ! Chapeau Mr Sattouf !!

Posté le 12/09/2015 à 17h31