ZOO

Cambourakis

Page 3 sur 3
Conversations
Sorti le : 01/02/2012

Conversations

On a perdu la guerre, mais pas la bataille
Sorti le : 01/02/2012

On a perdu la guerre, mais pas la bataille

Le salon
Sorti le : 01/11/2011

Le salon

Nous n'irons pas voir Auschwitz
Sorti le : 01/09/2011

Nous n'irons pas voir Auschwitz

Miller & Pynchon
Sorti le : 01/08/2011

Miller & Pynchon

Agatha de Beyrouth
Sorti le : 01/05/2011

Agatha de Beyrouth

Sublife T.2
Sorti le : 01/02/2011

Sublife T.2

Le plus mauvais groupe du monde
Sorti le : 01/09/2010

Le plus mauvais groupe du monde

Nos guerres
Sorti le : 01/08/2010

Nos guerres

Daisy et violet en enfer !
Sorti le : 01/03/2010

Daisy et violet en enfer !

Frances, Épisode 2
Sorti le : 01/02/2010

Frances, Épisode 2

Misery Loves Comedy
Sorti le : 01/10/2009

Misery Loves Comedy

Publié en 2007, Misery loves Comedy rassemble les trois premiers volumes de la série Schizo, augmentés de dessins de jeunesse et de contributions à divers périodiques, et enfin d´une série d´oeuvres en couleurs, plus proches du style graphique de Schizo 4, avec en particulier un hommage à Chris Ware. Brunetti se montre d´ailleurs capable de parodier à peu près tous les styles graphiques du dessin d´humour, du début du XXè siècle à nos jours. Dans chacun des numéros de Schizo, Brunetti met en scène ses obsessions philosophico-existentielles  : si la forme évolue, les thématiques se répètent avec une récurrence volontairement désespérante  : haine du monde et de soi même, absurdité de l´existence, horreur de la bêtise et de l´avidité des hommes, imposture de la civilisation et cruauté aveugle de la nature, dictature oppressante des instincts sexuels... Brunetti développe au fil des pages une variante personnelle du nihilisme, qui s´accompagne logiquement de fantasmes d´autodestruction et d´anéantissement global. Les digressions métaphysiques les plus échevelées côtoient en permanence les dessins les plus triviaux, les images violentes ou scatologiques : l´auteur utilise les vertus subversives de la farce pour mettre au jour l´imposture morale de nos sociétés « civilisées ». Famille, amour, travail, politique, culture  : rien n´échappe à ce joyeux jeu de massacre, et surtout pas l´auteur lui-même. Fruit d´une dizaine d´années de création, Misery loves Comedy est un livre monstrueux, furieusement drôle et dérangeant, sans équivalent dans l´histoire de la bande dessinée américaine.

Sublife T.1
Sorti le : 01/09/2009

Sublife T.1

Le plus mauvais groupe du monde
Sorti le : 01/05/2009

Le plus mauvais groupe du monde

Le plus mauvais groupe du monde
Sorti le : 01/05/2009

Le plus mauvais groupe du monde

Les plans de la ville
Sorti le : 01/03/2009

Les plans de la ville

Je me souviens : Beyrouth
Sorti le : 01/12/2008

Je me souviens : Beyrouth

À la manière du Je me souviens de Perec, Zeina Abirached évoque des scènes de son enfance et de son adolescence à Beyrouth, dans un Liban en guerre, jusqu’à son départ pour Paris en 2006. Si, dans cette mosaïque de souvenirs, la mémoire est marquée par la peur constante, les privations et la dureté de la vie, elle est aussi celle des moments heureux où l’on arrive à oublier la guerre. Par un constant décalage du regard vers ce qui permet de continuer à vivre, Zeina Abirached mêle au récit des difficultés du quotidien celui des jeux de l’enfance, évoquant avec humour la cueillette d’éclats d’obus par son petit frère, ou le sadisme d’un coiffeur qui l’amocha durant toute son adolescence. On retrouve dans Je me souviens la tension, caractéristique de l’œuvre de Zeina Abirached, entre un dehors hostile où la guerre fait rage et l’espace familier d’une intimité protectrice. Ce quatrième opus est sans doute celui qui s’ouvre le plus vers le monde extérieur, la distance et l’humour créant de salutaires espaces de liberté.

Fleep
Sorti le : 01/11/2008

Fleep

Frances, Épisode 1
Sorti le : 01/10/2008

Frances, Épisode 1

Halmé
Sorti le : 01/10/2008

Halmé

Bookhunter
Sorti le : 01/01/2008

Bookhunter

Lorsque je picole un peu trop...
Sorti le : 01/11/2007

Lorsque je picole un peu trop...

Lorsque je suis amoureuse...
Sorti le : 01/11/2007

Lorsque je suis amoureuse...

Mourir, Partir, Revenir. Le Jeu des hirondelles
Sorti le : 10/10/2007

Mourir, Partir, Revenir. Le Jeu des hirondelles

« En avril dernier, sur le site de l’INA, qui venait de mettre ses archives en ligne, je suis tombée sur un reportage sur Beyrouth en 1984. Les journalistes interviewaient les habitants d’une rue située sur la ligne de démarcation. Bloquée à cause des bombardements dans l’entrée de son appartement – l’entrée était souvent la pièce la plus sûre car la moins exposée –, une femme au regard angoissé dit une phrase qui m’a donné la chair de poule. Cette femme, c’était ma grand-mère. J’étais à Paris et tout d’un coup, sur l’écran de mon ordinateur, ma grand-mère faisait irruption et m’offrait un bout de notre mémoire. Ça m’a bouleversée, je me suis dit que c’était peut-être le moment d’écrire enfin le récit qui me travaillait depuis un moment déjà.
“Je pense, qu’on est quand même, peut-être, plus ou moins, en sécurité ici”
C’est la phrase qu’a dit ma grand-mère en 1984.
C’est une phrase qui s’interroge sur la notion d’espace et de territorialité.
C’est une phrase qui résume la raison pour laquelle beaucoup d’habitants sont restés « chez eux » malgré le danger.
C’est aussi la première phrase mon futur album.

Nous sommes à Beyrouth, dans les années 80, au 38 de la rue Youssef Semaani, et plus précisément, dans l’entrée de l’appartement du premier étage.
Comme c’est la pièce la plus sûre de la maison – et donc de l’immeuble, puisque l’appartement est au premier étage – tous les voisins sont là aussi.
Dans cette entrée il y a l’histoire de chacun des personnages, l’histoire qu’ils ont en commun, celle du microcosme qu’ils forment et l’histoire de la moitié de ville que Beyrouth était devenue.
Dans cette entrée, il y a aussi une tenture.
Dans cet intérieur exigu où elle est présente d’abord en toile de fond, elle matérialise petit à petit la guerre qui fait rage à l’extérieur.
Cette tenture est le fil conducteur de l’histoire que je raconte. » - Zeïna Abirached.

Mourir partir revenir, le jeu des hirondelles
Sorti le : 01/10/2007

Mourir partir revenir, le jeu des hirondelles

Daisy et Violet siamese twins, T.1
Sorti le : 01/01/2007

Daisy et Violet siamese twins, T.1

[Beyrouth] Catharsis
Sorti le : 01/08/2006

[Beyrouth] Catharsis

38, rue Youssef Semaani
Sorti le : 01/08/2006

38, rue Youssef Semaani