ZOO

Exposition Aude Picault à Angoulême : Phénoménale délicatesse !

Cette exposition rétrospective montre combien Aude Picault évoque de façon lucide notre monde contemporain avec humour et tendresse.

[N.D.L.R Le festival d'Angoulême se reporte à de nouvelles dates pour son édition 2022 : il se tiendra du 17 au 20 mars 2022]

2022 débute et certains espèrent, croisent les doigts… Pour ceux qui veulent plutôt agir, allez voir du côté d’Aude Picault, cette autrice discrète, dont les carnets et les livres, d’abord autobiographiques, témoignent des comportements sociaux. En 2006, l’Association publie son carnet de deuil exutoire, Papa en 2006. Dans cette « famille intellectuelle », elle fréquente ses pairs et prend conscience de sa voie en BD « indépendante ». Deux ans plus tard, l’émulation du collectif du blog « Chicou Chicou » la confortera dans sa légitimité à écrire.



L'Air de rien

L'Air de rien
© Dargaud, éditions 2022


Des aventures dont une femme est le héros


Rêvant d’être maquettiste pour un grand hebdomadaire féminin, elle pratique néanmoins l’art musical et le trombone lui donne à vivre des aventures épiques lors de férias. Elle dépeint avec humour cette ambiance excessive dans son ouvrage Fanfare en 2011. Lorsque cette communicante prend le large au sens propre, en quête de sens, elle réalise des expéditions maritimes. Ces mises en retrait rédemptrices donneront Transat en 2009 et Parenthèse patagone en 2015. Souvent, les récits d’Aude se construisent à plusieurs voix. Chaque protagoniste révèle sa personnalité, anime les nombreuses épreuves du quotidien vécues par l’héroïne.


Le miracle "Aude Picault" existe bel et bien


Particulièrement intéressée par les émotions (y faire face, évoluer, les apaiser), ses albums s’adressent à toutes et tous. Exception faite des albums de la collection Bd Cul, édités par les Requins Marteaux : Comtesse en 2010, puis Déesse en 2019.



Idéal Standard

Idéal Standard
© Dargaud, éditions 2022

En 2017, après sept ans de gestation, Idéal Standard s’impose par sa justesse dans l’évocation d’un vécu professionnel étranger à Aude et de rapports humains sous-tendus par des attentes illusoires. La fluidité de la mise en scène, l’élégance vivace insufflée à son monde, la capacité à faire ressentir la justesse d’un instant, voici quelques caractéristiques de son graphisme. L’usage de la plume sur du papier lisse ayant sa préférence.

Prélude à la sortie de son nouvel album, Amalia chez Dargaud, cette exposition d’originaux provient de la plupart de ses ouvrages. Créer « une relation d’intimité entre l’univers délicat de la dessinatrice et les visiteurs » est son ambition. Pour le plus grand bien de notre moral, vraisemblablement.


Article publié dans le Mag ZOO N°85 Janvier-Février 2022


Exposition Aude Picault, du 17 au 20 mars 2022, Vaisseau Moëbius, Mezzanine, 49 ème FIBD Angoulême


Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants