ZOO

Des femmes formidables mises en lumière par Hervé Duphot

Auteur(s) :
Hervé Duphot

Date : 22/12/2020

Sous la plume d’Adeline Laffitte et de Hélène Strag apparaît la genèse du Manifeste des 343, cette proclamation de femmes affirmant avoir commis / subi l’acte illégal. L’initiative en revenant à une journaliste du Nouvel Observateur soutenue par une personnalité de premier plan: Simone de Beauvoir.



Hervé Duphot, auteur du récent et prenant Manifeste des 343

Hervé Duphot, auteur du récent et prenant Manifeste des 343


Pouvez-vous nous parler de votre contribution à cet album?

Hervé Duphot: "Pascal Bresson était un familier de la bande dessinée, ce qui n'était pas le cas d'Adeline Laffitte et Hélène Strag, scénaristes, mais novices dans ce domaine. J'ai donc eu plusieurs échanges avec elles liés aux aspects spécifiquement BD du projet, notamment pour faire d'une enquête journalistique, une vraie fiction BD. Essentiellement basé au départ sur le Manifeste des 343, j'ai tenu à ce que le livre rende compte de la situation au sens large de l'avortement à l'époque.
Ensuite mon travail de dessinateur a consisté à travailler le découpage et la mise en scène pour accrocher encore plus le lecteur sur un sujet pas forcément évident. De vrais échanges, très intéressants à tous points de vue. Graphiquement, on a fait sobre. Le sujet l'imposait. Une couleur, le rose (mais pas trop) dans une volonté de détourner les codes et d'aller jusqu'au rouge pour les scènes les plus difficiles (ce qui ne s'est pas fait au final d'ailleurs)."

Nous constatons en effet, des variations graphiques remarquables sur 3 albums. Ainsi, en 2018, le traitement de Simone Veil, L’immortelle, (scénario Pascal Bresson, Marabulles) alliait « noir et blanc » et « ajout de couleur par ambiance » (vert, jaune, bleu, gris ). Au printemps 2020, Duphot offrait Un jardin de Rose (Delcourt) en couleurs directes. A présent, Le manifeste des 343: Histoire d’un combat est un roman graphique, bénéficie du noir et blanc, sans oublier un camaïeu de rose.


Les 3 dernières oeuvres de Hervé Duphot


Le thème féminin est-il actuellement une priorité à vos yeux ?

H.D: "
Je suis arrivé un peu par hasard sur le projet de Simone Veil, mais du coup je trouvais bien de prolonger le sujet avec ce qui s'était passé avant. Simone Veil est la figure qu'on associe à la légalisation de l'avortement, mais de nombreuses femmes ont déblayé le terrain avant elle ! C'est Sophie Chédru, mon éditrice chez Marabulles, qui m'a mis en relation avec Adeline et Hélène qui voulaient travailler sur le sujet."

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre travail en cours ?

H.D: "Rien à voir. C'est un roman graphique qui sortira chez Delcourt, basée sur le travail d'un journaliste de l'Obs. Je ne peux pas en dire plus."

Enfin, quels sont vos principales influences graphiques ?

H.D: "Honnêtement je ne sais pas trop. C'est un mélange de tellement de choses. Du Moebius, du Tardi, du Jacobs, du comics américain… Une école plutôt classique et en ce qui me concerne. Je privilégie la lisibilité et la narration avant tout. J'envie d'ailleurs beaucoup la liberté graphique de certains auteurs d'aujourd'hui. C'est vers ça aussi que j'aimerais tendre en ce moment."

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants