ZOO

Les bijoux de la Kardashian (Mars 2019)

couverture de l'album Les bijoux de la Kardashian

Éditeur : Glénat BD

Scénario : Julien Dumond, François VignolleDessin : Grégory Mardon

Collection : Hors Collection

Genres : Documentaire BD, Polar / Thriller

Public : À partir de 16 ans

Prix : 15.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO Le Mag

Note ZOO Le Mag 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

L’affaire avait défrayé la chronique des faits divers fin 2016. De passage à Paris pour venir assister à la fashion week, la surmédiatisée vedette de la télé-réalité d’outre-Atlantique, Kim Kardashian, se fait braquer dans un hôtel de luxe tout près de la Madeleine. Grégory Mardon s’associe à deux anciens chroniqueurs du Parisien pour nous conter avec beaucoup d’humour ce braquage dans l’esprit de sa série, L’extravagante comédie du quotidien.

Le sticker apposé sur la couverture de l’album annonce la couleur : « Le récit du braquage le plus improbable du siècle ! ». En effet, ce casse improbable a été monté par un groupe de papys venus à vélo (vêtus d’un gilet jaune !) jusqu’à l’hôtel où réside cette sorte de Nabila américaine pour lui faucher son coffre à joyaux qu’ils vont ensuite refourguer à Anvers pour une petite fortune.

François Vignolle et Julien Dumond qui avaient chroniqué l’affaire à l’époque retracent ici toute l’enquête qui a permis à l’équipe de police chargée de cette affaire de remonter toute la filière et procéder à l’arrestation des papys non sans avoir, au préalable, montré comment ils avaient préparé soigneusement leur coup. Pour leur premier scénario de bande dessinée, ils font fort avec des dialogues tracés au cordeau, plein de cet humour que Michel Audiard n’aurait pas renié.

Fidèle à son style jeté et toujours aussi efficace, Grégory Mardon, après deux albums au ton un peu grave et tristounet (La vraie vie et Prends soin de toi) renoue avec l’humour de ses chroniques publiées chez Dupuis. À ce propos, l’illustration de la couverture est tout à fait dans la lignée et l’esprit de ses comédies du quotidien à laquelle les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme n’échappent pas non plus et avec lesquels on partage un bon moment de lecture à mesure que l’étau se resserre sur les papys braqueurs.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants