ZOO

Blacksad - T5 : Amarillo (Novembre 2013)

couverture de l'album Amarillo

Série : BlacksadTome : 5/5Éditeur : Dargaud

Scénario : Juan Diaz CanalesDessin : Juanjo GuarnidoColoriste : Juanjo Guarnido

Genres : Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.99€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Après trois ans d’attente, les auteurs de Blacksad précipitent leur héros dans un road trip de tous les diables. Avec cet hommage au cinéma américain et au polar noir pur jus, Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido démontrent encore une fois qu’ils manient l’art du divertissement subtil et intelligent avec brio.

John Blacksad en a ras la moustache d’enquêtes plus sordides les unes que les autres et qu’il enquille depuis le premier tome. Il accepte de rapatrier une voiture de la Nouvelle Orléans vers le Texas, croyant éviter les ennuis. Il se retrouve bien vite impliqué dans une sordide histoire d’homicides dont il ne ressortira pas indemne.

Juan Diaz Canales déroule le génial univers qu’il a inventé pour son détective Blacksad. Définitivement ancré dans le polar américain des années 60, ce nouvel opus pousse le lecteur sur la mythique route 66. Belles voitures, motards, cirques ambulants et meurtres y attendent notre chat mythique et ses lecteurs au tournant.

Le thème graphique de cet Amarillo est bien évidemment le jaune. Juanjo Guarnido en déploie cinquante nuances pour dépeindre les périples routiers de notre détective. Un flamant rose provoquant, un bison rentre-dedans, un perroquet au vocabulaire très fleuri, un koala archi-flippant : le bestiaire anthropomorphique de Guarnido continue de s’agrandir et de nous fasciner.

L’attente n’aura pas été vaine pour les fans de Blacksad. Alors qu’un souffle épique parcours la route 66 et les pages d’Amarillo, espérons que John ne trouvera pas de répit de sitôt !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (5)

je viens de lire ta critique, Nico, je te trouve dur. Le scénario est un hommage à la route 66 et poursuit l'exploration des 60s entamée par les deux auteurs, avec le cinéma et des gags cartoonesques (fan, je suis...)

Posté le 27/12/2013 à 18h44

aaaaaah, c'est ce que tu pourrais croire, mais il y a une recherche de subtilité dans ce Blacksad que j'apprécie à sa juste valeur. Par contre, j'ai du parler aux auteurs pour tous les voir. C'est peut etre la que le bas blesse, effectivement

Posté le 27/12/2013 à 18h41

note de la critique de nicholas

Grand fan de la série Blacksad, ayant porté aux nues les 4 premiers tomes (en dépit d'un début de critique), je rejoins pour ce 5ème tome le groupe des déçus. Oui, le graphisme est toujours aussi époustouflant, mais pour la première fois, je n'ai pas lu d'une traite cet album. 2 soirées m'ont été nécessaires. L'histoire n'a pas d'intérêt, est saccadée avec des sauts scénaristiques surprenants.

Contrairement à certains, je n'ai pas été géné par l'absence d'une partie de l'histoire de notre chat inspecteur. L'idée de deux roads movies en parrallèle, avec d'un côté John Blacksad, et de l'autre l'écrivain Chad, qui se retrouvent sur la fin de l'album, est bonne. Cependant si on parle de Road Movie dans le sinopsis de l'éditeur, je n'ai pas du tout eu l'impression d'être plonger dans un road movie, à la Easy Rider, de partager la découverte d'une route avec les personnages. Uniquement une succession de cases saccadées, dommage. Un bon scénario svp pour le 6ème tome !

Posté le 12/12/2013 à 21h54

Alors même que je trouve souvent notre ami Gilles dur vis à vis de certains albums, je trouve que tu es bien complaisant sur cette 5ème aventure, oui il y a du brio graphique... mais cela s'arrête là. Allez je me lance dans une critique, coté lecteur :-P

Posté le 12/12/2013 à 20h34

Quelle bande-annonce ! quel graphisme et quelle musique. Une vraison B.A !! magnifique, et biensûr très hate de lire cette 5ème aventure.

Posté le 20/10/2013 à 21h37