ZOO

Philippe Francq : « L’Etoile du matin, le prochain Largo Winch sans Jean Van Hamme »

Auteur(s) :
Philippe Francq

Eric Giacometti s’est imposé

Et soudain le déclic ?

Et une nuit, je me dis c’est Eric Giacometti que je connais depuis longtemps. Je n’avais jamais pensé à lui. Il est romancier et travaille à quatre mains avec Jacques Ravenne sur la série de polars, Antoine Marcas, un thriller ésotérique.

J’ai repensé à son dernier bouquin Le règne des Illuminati. Il y a longtemps, il m’avait confié qu’il s’intéressait à la manière d’écrire des Américains et qu’il envisageait un séjour aux States pour y parfaire son art. Avec les Illuminati, j’ai pu en mesurer les bénéfices : je me suis laissé totalement avoir. Impossible de deviner la fin alors que j’essaye toujours de démêler les ficelles de ce que je lis ou vois au cinéma. Il y avait vraiment une belle évolution dans sa façon d’écrire. De plus, c’est un journaliste économique.

D’où votre proposition ?

Je le lui ai dit que j’aimerais lui parler. Il était à mille lieux de penser à cela. Il est un lecteur de Largo et donc la tentation a été grande d’accepter, ce qu’il a fait. On a pu commencer à réfléchir. L’éditeur n’a pas voulu imposer un scénariste, vu que j’avais dit que je m’en occupais. Ils ont eu probablement pas mal d’appels. Je n’en n’ai pas été au courant dans le détail.

L'ouverture de Shadow

L'ouverture de Shadow


Nouveau duo avec idée de conclure l’intrigue de 20 Secondes ?

Oui, répondre au pourquoi et qui. J’ai dit à Eric qu’il y avait un cahier des charges. Il avait fait aussi le sien pour revenir aux fondamentaux de Largo, renouer avec ce qu’il avait aimé. Il y avait deux façons de traiter la suite. Soit on passe à autre chose et on y revient plus tard. Ce qui marche bien si c’est le même scénariste qui continue de travailler d’album en album. Mais comme Van Hamme provoque une rupture, il fallait continuer sur la lancée pour profiter de cette fin non aboutie et glisser lentement vers autre chose. La transition sera plus douce, avec des différences mais le lecteur s’en rendra moins compte. On passe en fait à une histoire plus globale liée au dernier album.

Avez-vous commencé à écrire ?

Oui, il y a déjà un synopsis et on a le titre des albums. Pour le premier ce sera L’Étoile du matin. Il faut encore en écrire les dialogues et découper l’histoire. C’est sur cette dernière étape que mon expérience sera utile à Éric. Mais il apprend vite. Très vite !

Largo inch dans Marée noire

L'interview de Largo Winch dans Marée noire


Avec Van Hamme, vous interveniez sur le scénario ?

Non, jamais. Jean est très visuel, il visualise bien ce qu’il écrit, en combien de pages cela peut se dessiner. Même si je changeais régulièrement le découpage de ses pages. Il avait une vision très carrée de la place que prenait sa littérature.

Les personnages vont évoluer ?

Il y en a qui reviennent mais il y a beaucoup de nouveaux personnages que l’on ne connaît pas. On va explorer un monde que le lecteur ne soupçonne pas. En fait dans les deux derniers albums ce sont d’anciens personnages qui se retrouvent à Londres et vivent une histoire chacun de leur côté.

Tout se croise, décroise, recroise et ils échappent au pire à la fin. Cette fois il y aura des personnages étoiles filantes.

Vous semblez avoir pris du recul, de la distance sur 20 Secondes ?

Quand j’ai eu ma discussion sur la suite avec Van Hamme, avant qu’il ne décide d’arrêter, il devait écrire une histoire avec un fondement économique solide. On savait que les deux derniers albums étaient amusants mais légers. On avait 25 ans d’histoire et on pouvait se le permettre mais ce n’était pas suffisant. La suite aurait dû faire prendre tout son sens à cette apparente légèreté. Il ne la fera pas.

Saïdé 20 Secondes

Saïdé dans 20 Secondes


Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants

Commentaires (1)

Même si j'ai découvert toujours beaucoup de critique sur la série Largo Winch (mais n'est ce pas le coté très français de critiquer le succès ?!?)... j'aime la série Largo Winch, et j'espère de tout cœur à ce nouveau duo, de continuer à nous faire vibrer.

Posté le 22/12/2015 à 23h08