ZOO

Passion commune pour Dickens

Auteur(s) :
Rodolphe, Griffo

Lieu : Festival d'Angoulême

« L’anti-bouquin de commande »

Que vous évoque cet auteur ?

Griffo : Il avait une double vie : il était à la fois très bourgeois et ne pouvait pas montrer cette vie au monde entier car elle contrastait trop avec sa fascination pour les classes populaires et les petites gens. Ces deux personnalités se mélangent en permanence chez lui. Il avait aussi un intérêt pour cette période qui fait penser au style punk, qui met en avant les inégalités économiques. Le monde victorien est un monde que j’aime bien : j’ai aussi fait les Golden Dogs et Monsieur Noir, dont l’intrigue se déroule en pleine ère victorienne et gothique.

Rodolphe : L’idée du scénario est une bonne façon de tourner autour du personnage. On s’est dits assez vite qu’on n’allait pas faire une bio de Dickens. Notre but était surtout de parler de ce double personnage et de ce type qui avait une fascination pour la misère : la prostitution, les gueux, toutes les misères sociales de son temps l’intéressaient. Là, on le dissocie graphiquement alors qu’on peut penser qu’il était déjà dissocié… On a misé sur l’aspect schizophrénique de l’écrivain pour séparer les deux personnages.

On sent que vous vous êtes faits plaisir avec cette série...

Rodolphe : Oui, c’est l’anti-bouquin de commande ! On l’a fait pour le plaisir, on s’est vraiment donnés le temps de réfléchir à ce projet à deux, de le laisser mûrir. On a bossé ensemble avec plaisir et efficacité.

Griffo : Il y a des idées embryonnaires qui prennent forme en permanence. Mais malheureusement il y a toujours plus d’idées que de temps pour les réaliser, il faut faire des choix !


Où en êtes-vous dans votre travail sur cette série ?

Griffo : Je viens de terminer le deuxième tome, il devrait sortir en août. Une fois que Rodolphe a fini le scénario, c’est allé très vite...

Où en êtes-vous dans vos projets respectifs ?

Rodolphe : J’ai deux trucs importants cette année. Une trilogie fantastique-science-fiction qui débutera chez Daniel Maghen : TER, avec Christophe Dubois. L’éditeur y croit très fort et je crois qu’il a raison ! Sinon il y aura aussi la trilogie A la vie, à la mort, une chronique du banditisme pendant la Seconde Guerre mondiale avec le gang des Tractions avant, Pierrot le fou... Ce sera dessiné par Gaël Séjourné chez Soleil.

Extrait de TER

Extrait de TER

Griffo : J’ai terminé la suite d’S.O.S. bonheur chez Aire libre. Cette suite sera une autre histoire complète avec des personnages différents du premier cycle. Elle sera composée de deux albums dans lesquelles on retrouvera trois histoires indépendantes, et d’un troisième album qui racontera une histoire complète. Le premier cycle était un système un peu imposé car Jean Van Hamme l’avait fait pour la télé, mais cela avait été refusé à l’époque car jugé trop démoralisateur pour la jeunesse. On a voulu continuer avec cette contrainte-là.

Je sors aussi bientôt la suite de Giacomo C., en trois tomes. Je participe enfin à une expo de Glénat sur Venise avec d’autres dessinateurs et des peintres. Je travaille aussi sur une autre histoire fantastique à l’ère victorienne chez Glénat avec Desberg en deux tomes. Son nom provisoire est Oliver...


Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants